Traitement au laser

Traitement au laser : La lumière pour soigner nos animaux

Le laser fait parti des différentes techniques de physiothérapie (rééducation animale), qui utilise l’énergie lumineuse pour stimuler la guérison des tissus endommagés. Ce type de soin est régulièrement utilisé par votre vétérinaire de Salon de Provence chez le chien et le chat pour :
• Traiter les inflammations
• Accélérer la cicatrisation des plaies
• Accélérer la réparation des tissus

De nombreuses publications scientifiques prouvent ses effets thérapeutiques sur l’Homme depuis de nombreuses années. Les récentes recherches sur nos animaux ont confirmées l’efficacité d’une telle thérapie en médecine vétérinaire et plus particulièrement en physiothérapie.

Traitement au laser, comment cela fonctionne ?

La thérapie au laser vétérinaire propose un traitement ciblé, indolore, sans chirurgie et sans médicaments. Elle est utilisée pour traiter de nombreuses conditions et peut être exécutée en combinaison avec des traitements existants.
Le traitement au laser pour les chiens et les chats utilise la lumière qui pénètre en profondeur pour favoriser une chaîne de réactions. L’énergie du laser augmente la circulation, amenant ainsi de l’eau, de l’oxygène et des nutriments vers la région lésée. Ce processus aide à soulager la douleur à travers la libération d’endorphines et stimule les cellules blessées à guérir à un rythme accéléré.

Quels sont ses effets thérapeutiques ?

Lors de l’utilisation du laser, votre vétérinaire va rechercher certains avantages selon le diagnostic établi en consultation générale ou après une chirurgie.

• Un effet anti-inflammatoire :

L’utilisation du laser active la libération de sérotonine (hormone du bonheur), entraînant une diminution de la douleur.

• Un effet analgésique (anesthésiant) :

Le traitement au laser a des effets sur le système nerveux périphérique ce qui entraîne l’augmentation du métabolisme neuronal, la restauration de l’activité neurophysiologique normale, la prévention de la dégénérescence neuronale et l’augmentation de la capacité de récupération et de fonctionnement de la moelle épinière et des nerfs périphériques.
• Ce qui entraîne une atténuation de la douleur.
• Ce qui réduit la sensibilité à la douleur de la peau, l’excitabilité et la conduction des fibres nerveuses.

• Un effet bio-stimulant : 

L’effet bio-stimulant est évident en particulier dans le tissu conjonctif (rôle de soutien et de protection), car il engendre une prolifération rapide et une augmentation de certaines cellules de la peau qui sont utiles dans la cicatrisation des plaies. Une meilleure vasodilatation aide à l’augmentation de la synthèse du collagène, une protéine essentielle à la régénération tissulaire.

• Un effet sur la micro circulation :

La thérapie au laser module également la perméabilité vasculaire au cours d’un processus inflammatoire aigu.

Quelles sont les principales utilisations du laser dans la médecine vétérinaire ?

Le laser est particulièrement utile dans les premiers stades d’un traumatisme pour son effet anti-œdémateux et anti-inflammatoire et sera donc très efficace lors d’une immobilisation prolongée afin d’obtenir une récupération rapide de certaines fonctions.

Hématomes : en cas de contusions le laser favorise la guérison rapide des tissus.
Contractures musculaires : appliqué aux points sensibles du muscle contracté et aux zones environnantes, il réduit l’inflammation et la douleur aiguë et chronique.
Arthrose : le laser a un effet anti-inflammatoire sur le cartilage articulaire affecté par l’arthrose, avec une augmentation de la régénération du cartilage et des bénéfices visibles sur la douleur.
Douleur articulaire : action anti-inflammatoire
Lombalgie : réduction significative de la douleur
Tendinites : par rayonnement autour du tendon enflammé
Fractures : Le Laser est utilisé pour faciliter le processus de guérison de la fracture.
Cicatrices hypertrophiques (formation d’un bourrelet), plaies de la peau : inhibe la réponse inflammatoire qui provoque une production excessive continue des tissus
Gingivites : effet anti-inflammatoire et anti douleur surtout chez le chat.
Acupuncture : le laser peut être utilisé pour la stimulation de points d’acupuncture.

Traitement au laser, existe-t-il des risques et des contre-indications ?

Il existe quatre contre-indications absolues :
• Pas de laser directement sur l’œil • Pas de laser directement sur la thyroïde
• Pas de laser sur les ovaires les ovaires et les testicules
• Pas de laser directement sur une zone tumorale
• Pas de laser directement sur un utérus gravide (femelle gestante).

Quelques contre-indications sont également importantes à respecter :
• On évite le cartilage de croissance
• On évite le pacemaker
• Attention aux traitements médicamenteux avec des molécules photo sensibilisantes (tétracycline, antihistaminiques, phénothiazines, sulfamides, diurétiques thiazidiques, antidépresseurs tricycliques, AINS)
• Attention aux zones injectées récemment avec corticoïdes
• Attention s’il y a eu une hémorragie récente
• Attention aux zones de tatouages
• Après une méningite ou une encéphalite
• Attention aux zones du corps dénervées (insensibilité à chaleur).
• Attention aux animaux à peau sombre, car l’utilisation en mode continu provoque une accumulation de chaleur.

Il faut savoir que le laser peut être utilisé sur le crâne et les sinus.
Le traitement au laser peut être pratiqué sur les implants, contrairement aux traitements aux ultrasons par exemple.

Quelques effets secondaires peuvent être observés :

En 20 ans d’utilisation chez divers spécialistes vétérinaire, très peu d’effets secondaires ont été mentionnés. Occasionnellement de vieilles blessures ou des douleurs peuvent être aggravées pendant quelques jours, étant donné que le processus de guérison est plus important après le traitement.
Une protection oculaire (lunettes spécifiques) est nécessaire, le faisceau laser pouvant générer des lésions rétiniennes irréversibles.

Traitement au laser, comment se déroule une séance ?

Le traitement laser est indolore. Au maximum, l’animal ressent une légère sensation de chaleur ou de picotement lors du traitement.
Aucune sédation ni immobilisation particulière n’est nécessaire. Le traitement est court, entre 2 et 6 minutes.
Le nombre de séances sera établi par votre vétérinaire lors de la consultation et selon le diagnostic.

La durée d’application du laser est en général de quatre à cinq minutes par zone traitée, permettant d’insérer facilement les séances dans un planning de consultations.

L’évolution de l’état de l’animal influencera la fréquence et la durée du traitement au laser.